Avec la crise du Covid-19, il est parfois dur de trouver un emploi Vous êtes déjà en poste et vous cherchez un travail plus flexible. Coup d’Oeil vous propose de découvrir comment devenir freelance. Attention, travailler en tant que freelance web n’est pas fait pour tout le monde. Horaires flexibles, travail à la maison, missions variées : se lancer en Freelance peut vous procurer de nombreux avantages. Alors, si vous êtes salarié et vous souhaiter quitter votre boulot actuel pour devenir freelance sur le web, vous trouverez dans cet article, toutes les réponses à vos questions sur ce statut qui prône avant tout la liberté.

Comment devenir freelance?

On ne devient pas freelance par hasard. Il est importante de bien se préparer pour mettre toutes les chances de votre côté. Découvrez les informations à vérifier avant de devenir freelance sur le web.

Bien choisir son activité

Le freelance web est un travailleur indépendant. Travaillant le plus souvent sur le web, il s’occupe de gérer seul son emploi du temps et son travail. Être freelance n’étant pas un statut juridique, et contrairement au salarié ordinaire, il n’est pas tenu par le lien de subordination. Il peut donc exercer son activité professionnelle auprès de plusieurs clients. Le freelance web peut ainsi recevoir des commandes récurrentes ou ponctuelles.

En prestation de service, le freelance web peut effectuer pour ses clients, une liste de missions bien précise. En Freelance Web, vous avez la possibilité de vous spécialiser en de multiples domaines :

  • Référencement. Vous pouvez devenir rédacteur web ou bien consultant SEO. Il est également possible de gérer des campagnes Google Ads ou de devenir Consultant SEA.
  • Développeur : si vous êtes codeur, il existe de nombreuses missions à trouver sur les plateformes Freelance ou via des partenaires en agence.
  • Design : il est possible de faire les maquettes pour les nouveaux sites ou les refontes. Il est également possible de se lancer comme Freelance en UX Design pour améliorer les parcours clients.
  • Graphiste : un freelance Graphiste intervient généralement en sous-traitance des agences de communication.

Pour encadrer les missions, il est possible de rédiger un contrat de prestation de services, où les modalités sont bien déterminées d’un commun accord. Pour bien connaître ces clauses, rendez-vous sur le site Netbooster.fr.

Avantages de devenir freelance sur le web

Travailler en tant que freelance offre plusieurs avantages. En effet, ce type de travail permet de travailler pour des clients différents et des missions variées. Dans le travail de freelance, vous êtes aussi le seul à diriger et à décider de vos orientations. Vous avez la possibilité de refuser certaines missions qui seraient inintéressantes ou peu rémunératrice.

Outre ces avantages majeurs, on note aussi une indépendance totale. Le freelance bénéficie d’une liberté totale, car ce dernier ne dépend d’aucun lien hiérarchique. Il est donc le seul responsable des décisions qu’il prend.

En plus, travailler en freelance permet d’avoir un emploi du temps souple et sans contraintes. En effet, travailler en tant qu’indépendant, permet d’aménager ses moments de travail et de les adapter à sa vie privée. Autre avantage du freelance, c’est la fierté de l’accomplissement de son travail. En réalité, le Freelancer doit la réussite de ses travaux à sa propre personne. Parlant du mode de travail, le freelance travaille souvent en télétravail et à domicile. Ce qui peut favoriser souvent sa productivité, tout en facilitant la réalisation des objectifs visés.

Penser à sa couverture sociale

Comme inconvénients, le travail de freelance n’est pas aussi sécurisé qu’un travail en plein temps normal. Dans la réalité, en cas de chômage, le freelance ne bénéficie pas d’une bonne couverture sociale comme l’assurance-chômage.

De plus, pendant les mois difficiles, il n’est pas aisé pour le freelance de faire face à certaines charges sociales, car celles-ci sont parfois onéreuses. De ce qui est de sa retraite, il doit lui-même prévoir un plan de prévoyance social. Tristement, malgré les taux de cotisation élevés, sa couverture sociale peut être médiocre. Par ailleurs, vu l’absence de contraintes, il se doit d’être auto disciplinée.

Faire une étude du marché / Trouver des clients

C’est l’inconvénient du statut de Freelance. Il faut trouver des clients ! Au départ de l’activité, cette tâche prend beaucoup de temps car vous devez rassurer. En plus de votre bagage technique, vous devez donc être un excellent commercial pour bien vendre vos prestations.

Pour éviter de mauvaises surprises, vous devez vous renseigner sur le marché dans voter zone de chalandise, mais aussi choisir le bon statut pour réussir votre carrière solo.

Quel statut adopter pour devenir freelance ?

Il est important de noter que le choix du statut juridique du freelance est fonction de la nature de l’activité et du besoin de la protection du patrimoine personnel. Si vous souhaitez protéger votre patrimoine, il faut opter pour un statut en société comme la SARL (ou EURL pour un associé), une SAS (ou SASU). Vous pouvez aussi opter pour une entreprise individuelle (EIRL). Mais la majorité des freelances web n’ont pas besoin de beaucoup de capitaux pour se lancer. L’essentiel des freelances opte donc pour le statut d’auto-entrepreneur.

Pourquoi opter pour le statut d’auto-entrepreneur pour commencer ?

Les avantages du statut de micro-entrepreneur sont nombreux :

  • Charges : c’est le statut qui permet de payer le moins de charges.
  • Aide Pôle Emploi : vous avez la possibilité de cumuler votre allocation chomâge avec votre activité en freelance.
  • Peu de formalités : les formalités sont simplifiés à l’extrême. Il faut déclarer votre CA chaque mois ou chaque trimestre. Vous n’avez pas établir de bilans, comptes de résultats…

Pour tester votre marché, le statut de micro-entrepreneur est donc idéal. Si vous développez bien votre activité, vous avez ensuite la possibilité de passer assez facilement en société.

Comment se former au métier du freelance ?

Outre les exigences et consignes susmentionnées, le freelance a besoin de se former pour mieux optimiser ses performances. Pour ce faire, il doit absolument se former dans des secteurs en rapport avec son domaine. Ainsi, il peut participer à des séminaires de formation, suivre des formations de tous types en présentiel ou en ligne, s’autoformer ou rencontrer des personnes inspirantes.

Quels sont les meilleurs métiers pour se lancer en freelance ?

Pour terminer, voici la liste des métiers les plus recherchés par les clients en 2021:

  • Rédacteur Web, Développeur Web, Développeur mobile
  • Graphiste, Community Manager, Designer
  • Webdesigner, Webmaster

Toutefois, cette liste n’est pas exhaustive, plusieurs autres domaines d’activités peuvent également opter pour le travail en freelance.

Vous cherchez à devenir Freelance sur Internet, Coup d’Œil vous donne la possibilité de poser toutes vos questions en commentaire de cet article. Nous vous donnerons nos conseils pour vous aider à vous lancer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici