Se lancer en Freelance : quels sont les frais?

0
43

Marre du salariat ? Le statut de Freelance permet de lancer rapidement son activité et de gagner en liberté. Pour créer son business, vous devez cependant prévoir un budget pour les démarches de création et vos frais professionnels. Coup d’Oeil fait le point sur les principales dépenses à envisager avant de se lancer en Freelance.

Prospection : Quel budget pour se déplacer ou démarcher ?

Pour gagner ses premiers clients, il faut se rendre visible. Vous pouvez passer par une plateforme de freelance. Certains opérateurs prennent une commission sur les missions. Une plateforme comme Codeur vous demandera un abonnement mensuel (à partir de 29€ par mois).

Adieu la voiture de société ! Si vous êtes freelance, vous devez avoir un moyen de transport fiable. Même si le travail à distance s’est démocratisé, il est important de visiter occasionnellement vos clients. Une visite physique permet de maintenir un bon contact commercial.

Il est souvent nécessaire de rendre visite à vos prospects importants. Vous pouvez le rencontrer dans son entreprise pour bien comprendre ses problématiques.

Si vous êtes en zone urbaine, vous pouvez utiliser le réseau de transports en commun pour éviter les frais trop importants. Pour être moins dépendant des aléas (grèves, retards…), il est possible d’investir dans un vélo ou une trottinette. Ces moyens de transports sont assez abordables et vous trouverez des trottinettes électriques à partir de 400 € comme sur ce site.

Si vous habitez à la campagne, il faudra prévoir un budget plus important si vous devez acheter et entretenir une voiture. Pour limiter les frais, il est possible d’acheter un véhicule d’occasion. Pour une Renault Clio Essence d’occasion, il est possible de trouver des modèles peu kilométrés à partir de 7 000 € sur les sites de petites annonces. Par contre, vous devez anticiper les éventuelles fluctuations pour les prix des carburants.

Visite client
Pour signer rapidement des contrats, visiter son client est souvent indispensable.

Frais de création : une dépense variable selon le statut

Si vous souhaitez tester votre activité, le statut de micro-entrepreneur permet de limiter les frais à la création. L’immatriculation de la micro-entreprise sur le site de l’URSSAF est gratuite. Attention aux arnaques et aux frais inutiles ! Certains sites proposent l’inscription et facturent des frais administratifs.

Si vous souhaitez être artisan, il est recommandé de suivre un Stage de Préparation à l’Installation. Cette formation est facultative et coûte environ 200€ et dure 5 jours.

Les frais d’immatriculation varient en fonction des statuts :

  • Auto-entreprise : inscription gratuite au RCS (commerçant) ou au Répertoire des Métiers (artisan)
  • Société (SARL / SNC / EURL…) : 189 € environ pour un Commerce / 197€ environ pour une activité Artisanale
  • Profession Libérale : inscription gratuite à l’Urssaf.

Création d’un compte bancaire : pas de frais fixe avec la banque en ligne

Il est indispensable d’ouvrir un compte bancaire pour son activité professionnelle. C’est obligatoire pour tout freelance sauf pour les auto-entrepreneurs qui ne dépasse pas 10 000€ de CA (voir la loi Pacte de mai 2019).

Si vous ouvrez un compte dans une banque traditionnelle, les prix pour un compte professionnel sont généralement élevés. Certaines banques ont mis en place une offre pour les micro-entrepreneur. Par exemple, le CIC propose un compte « sans frais » si vos mouvements ne dépassent pas 3000 € sur le trimestre.

Si vous cherchez une solution flexible, les banques en ligne permettent aussi de faire des économies. La néo-banque N26 propose un compte gratuit pour les freelance en micro-entreprise. Grâce à l’application, vous pouvez gérer l’ensemble de vos comptes en ligne : virements, consultation du solde, changement plafond carte…

Matériel pour votre activité : investissements et logiciels

Un freelance dans le secteur du digital ne devra pas réaliser d’investissements importants. Par contre, il ne faut pas négliger le prix des logiciels et abonnements à des outils spécifique.

Un freelance dans le graphisme devra prendre un abonnement à un logiciel de retouche comme Photoshop. Un consultant SEO devra utiliser des outils payants d’analyse comme SEMRush ou Majestic.

Avant de créer votre activité de Freelance, Coup d’Oeil vous conseille d’établir un budget prévisionnel.

Ce petit tableau Excel vous permettra de déterminer plus précisément votre rémunération. Si vous avez du mal à prévoir votre chiffre d’affaires, nous vous conseillons de regarder la vidéo ci-dessous.

Vous avez des questions sur le statut de freelance? Venez discuter en commentaire de vos problématiques. L’équipe Coup d’Oeil vous donnera des idées pour réduire vos frais fixes.

Spécialiste du Webmarketing, je m'appelle Eddy et j'ai 34 ans. J'ai suivi une formation plutôt axé sur le marketing et je travaille maintenant dans le digital. Je vous propose de décrypter toute l'actualité du digital en un Coup d'Oeil !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici