De nos jours, la productivité d’une entreprise s’appuie en grande partie sur l’efficacité de son infrastructure informatique. Ces mots n’ont aucun sens pour vous ? Derrière cette expression se cache, tout simplement, le parc informatique. La gestion de l’infrastructure informatique est donc primordiale pour optimiser les performances et la fiabilité du système d’information d’une entreprise. Pour cela, il est important de définir le cadre de cette infrastructure, et d’avoir recours à différents outils et technologies. Si vous désirez en apprendre plus sur l’infrastructure informatique, vous êtes au bon endroit. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Définition de l’infrastructure informatique

L’infrastructure informatique désigne l’ensemble des composants et du matériel (les serveurs, les ordinateurs, les smartphones, les équipements réseau…) qui font fonctionner une entreprise. Cela comprend également les logiciels et les applications sur lesquels sont installés les systèmes d’information. L’ensemble de ces éléments représente l’infrastructure informatique d’une entreprise ou d’une organisation. En d’autres termes, l’infrastructure informatique désigne tous les équipements informatiques d’une entreprise, le plus souvent interconnectés entre eux.

Tous ces éléments fonctionnent en réseau et permettent d’accroître les performances d’une entreprise. Qui dit infrastructure dit aussi maîtrise d’un certain nombre de technologies… Et cela requiert des compétences particulières. En effet, la gestion de l’infrastructure informatique ne peut pas être confiée à n’importe qui. Ainsi, l’infrastructure informatique est une notion complexe qui doit être gérée par des professionnels. Ces spécialistes doivent être capables de s’occuper de la partie opérationnelle, du support technique, mais aussi du déploiement du matériel nécessaire et des applications.

Comme vous l’aurez compris, l’infrastructure informatique est un pilier dans la gestion d’une entreprise. Cette dernière soutient la croissance et l’évolution de l’activité. Pour être efficace, l’infrastructure doit rester compétitive et sans cesse évoluer. Elle doit rester “agile”. Pourquoi ? Car cette capacité à sans cesse innover permet aux entreprises de voir leurs performances s’accroître. Bien gérer l’infrastructure informatique ne signifie pas seulement surveiller les performances du site internet ou rebondir face à une application peu performante. Cela passe par un vrai plan d’action, comme nous allons le découvrir.

Les éléments à prendre en compte pour bien gérer l’infrastructure informatique

Qui dit infrastructure informatique moderne dit “IT agility”. En effet, de nos jours, les infrastructures doivent évoluer et s’adapter en toutes circonstances. Pour cela, il est impératif de rendre toutes les connexions dynamiques et intelligentes, de surveiller la capacité de stockage, d’augmenter et d’installer de nouveaux serveurs… Il est également primordial de mettre en place des points de contrôle à tous les niveaux du système informatique où transite l’information… Mais ce n’est pas tout. Voici les principaux éléments à prendre en compte pour bâtir une infrastructure solide.

  • Évolution constante de l’infrastructure : il est important d’insister sur ce point car une infrastructure informatique ne peut pas se contenter de “fonctionner”. En effet, pour être performante, l’infrastructure doit pouvoir s’adapter. Ainsi, il est impératif de suivre les évolutions et d’être capable de réagir aux changements, notamment lorsque de nouveaux produits ou services sont développés au sein de l’entreprise.
  • Disponibilité et réactivité en continu : une panne de serveur, un problème d’accès ou un quelconque problème survenant dans le système peut être une vraie catastrophe pour l’entreprise. Pour éviter cela, il est primordial d’assurer la continuité de l’activité.
  • Gestion et suivi des applications : la bonne gestion des applications est un point très important. Sans une excellente infrastructure réseau, les logiciels et programmes ne pourront pas fonctionner correctement. Les employés seront alors impactés par ces défaillances. Il est donc plus que nécessaire de bien gérer les applications, cela dans le but d’améliorer la productivité des collaborateurs.
  • Sécurité maximale : un autre point primordial concerne la sécurité. En effet, pour évoluer et se développer, l’infrastructure informatique ne doit laisser place à aucune faille de sécurité. Elle doit se protéger des potentielles attaques. La protection des applications est donc indispensable.
  • Gestion de la capacité de stockage : une entreprise en plein essor a besoin d’évoluer constamment. Ainsi, il est impératif de surveiller la capacité de stockage et de déployer les ressources nécessaires afin d’assurer cette croissance. Qui dit augmentation de cette capacité dit aussi gestion et complexification de l’architecture. Il faut donc que l’entreprise soit en mesure de gérer cela et de déployer les effectifs nécessaires.

Externalisation de l’infrastructure informatique

De nos jours, deux solutions s’offrent aux entreprises pour la gestion de leur infrastructure informatique : la gestion interne ou l’externalisation.

La première option consiste à déployer une équipe en charge de l’infrastructure informatique directement en interne. Dans ce cas de figure, un responsable du parc informatique est désigné. Il est chargé de la conception, du déploiement et de la maintenance du parc informatique. Il s’assure du bon fonctionnement des systèmes et de tout le matériel. Il fonctionne avec agilité et prévoit des ressources en fonction des besoins. Selon la taille de l’entreprise et selon les besoins de cette dernière, des techniciens peuvent consolider l’équipe.

La deuxième option est une solution qui présente de nombreux avantages. En effet, en optant pour l’externalisation, l’entreprise peut déléguer cette charge à des professionnels et se concentrer sur son activité principale. Par ailleurs, qui dit externalisation dit aussi prise en charge par des techniciens spécialisés.

La gestion d’un parc informatique n’est pas une chose à prendre à la légère, et les entreprises ont bien compris cela. Les structures qui ne possèdent pas toujours les compétences nécessaires au sein de leurs équipes préfèrent souvent faire appel à des professionnels pour les accompagner dans cette gestion.

Peu importe le choix qui est fait, l’entreprise doit toujours faire en sorte de faire évoluer l’infrastructure informatique avec les nouveaux besoins liés à l’activité. Pourquoi ? Pour prospérer, pour assurer sa croissance et pour permettre aux collaborateurs d’avoir accès aux meilleurs outils. Comme vous l’aurez compris, une vision prospère repose sur une infrastructure souple, agile et réactive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici