SEO : quel est l’impact d’un nom de domaine expiré sur le référencement d’un site web ?

0
518

Dernière mise à jour le 29 Juil 2022 a 05:01

Depuis quelques années, les noms de domaine expirés ont la cote. Au lancement d’un site, trouver un nom de domaine permettant de générer du trafic plus rapidement est toujours apprécié. Mais quels sont les avantages et les risques lorsque l’on décide d’appliquer cette technique SEO ?

Définition d’un nom de domaine expiré

Un nom de domaine expiré est tout simplement un nom de domaine non renouvelé par son propriétaire. Afin de bien le choisir, il faut décortiquer quelques informations avant de prendre une décision. Certains sont de réelles opportunités à saisir pour le référencement d’un nouveau site web.

Des noms de domaine peuvent paraître intéressant mais après investigation, ils le sont peu. Il faut donc prendre des précautions avant de se lancer dans l’aventure. Des éléments sont à évaluer avant de prendre certains risques, notamment : l’ancienneté et l’historique du nom de domaine, le nombre de backlinks et de domaines référents. Les marketplaces vendant des noms de domaine expirés vont mettre en avant le PageRank, le Majestic Trust Flow et le Citation Flow, il peut être intéressant d’étudier ces métriques afin de se faire un avis sur le site.

Pourquoi est-ce intéressant pour le référencement d’utiliser un nom de domaine expiré ?

Le trafic est une donnée très importante pour un site. Plus il y a de trafic, plus le site web gagne en visibilité et en référencement. Au lancement d’un site, il est donc logique qu’un site web est un trafic faible. C’est ce qui incite les propriétaires à investir dans des noms de domaine expirés. Ils utilisent cette technique SEO afin de ne pas partir de 0.

En récupérant un nom de domaine déjà utilisé auparavant, ils récupèrent donc son trafic. Cette opportunité est possible car ils jouissent de l’ancienneté et de l’histoire du nom. Les SERPs de Google et la puissance des backlinks vont être des atouts majeurs pour booster le référencement naturel du site en lancement.

Toutefois pour bien réussir cette opération, il faut savoir utiliser les redirections 301, aussi appelées les redirections permanentes. C’est une manipulation qui force le navigateur web en charge de consulter le contenu d’une adresse web donnée, à afficher un autre contenu provenant d’une nouvelle adresse web.

En cas de mauvaises redirections ou de redirections abusives, la sentence est fatale. Votre site web risque de subir une baisse importante de son positionnement sur Google et de son trafic.

L’alternative au nom de domaine expiré : choisir un nouveau nom de domaine 

En matière de nom de domaine, le marché de la seconde main est le théâtre de fortes spéculations. Cette pratique, aussi vieille que le SEO, consiste à acquérir des noms de domaine expirés pour permettre de gagner un temps précieux dans une stratégie de référencement.

Cependant, comme toute pratique, si elle n’est pas sciemment maîtrisée, elle peut générer un effet quasiment inverse !

Il y a un risque de perte de temps et d’argent : soit parce que vous tombez sur un nom de domaine déjà pénalisé par Google par le passé ; soit parce que vous manquez de connaissances suffisamment avancées pour tirer un réel bénéfice de ce nom de domaine. 

Et, comme toute pratique également, les dérives y fleurissent et en font une activité surveillée de près par Google. Le cybersquatting consiste à mettre la main sur un nom de domaine correspondant à une marque commerciale, avec comme intention d’utiliser sa notoriété à mauvais escient. Le black hat, quant à lui, trompe les robots d’indexation en utilisant les failles que les moteurs de recherche présentent.

John Mueller, « webmaster trends analyst » de Google, a été questionné en 2020 sur cette pratique assez courante dans le monde du nom de domaine. Lorsqu’il examine un nom de domaine et l’optimisation de son référencement, Google cherche à déterminer si ce référencement est légitime ou si le webmaster cherche à contourner le système.

Pour éviter tout risque de pénalité Google, il est également et surtout possible de choisir un nouveau nom de domaine. Cette démarche s’effectue selon la règle du « premier arrivé, premier servi » : il n’est possible d’enregistrer un nom de domaine que si celui-ci n’est pas déjà réservé par une autre personne. Il faut donc préalablement s’assurer que le nom de domaine est disponible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici