L’Europe se fâche : Facebook et Instagram vont il être interdits sur le continent européen ?

0
14448

L’Europe prend très au sérieux la sécurité des données depuis la fameuse réglementation RGPD qui vise à protéger les citoyens européens contre les pratiques abusives des sites e-commerce ou des réseaux sociaux. Les prochains mois pourraient être durs pour la firme de Marc Zuckerberg car l’Europe représente un gros marché. Cet obstacle vient également s’accumuler avec l’interdiction de Facebook et Instagram sur le territoire Russe.

Influenceuse
Fermeture de Facebook et Instagram : menace réelle ou bluff ?

Twitter, Messenger, Facebook ou encore Instagram sont les réseaux sociaux sur lesquels on passe plus de temps à communiquer, se distraire, ou encore chercher un emploi. On apprend que Facebook et Instagram pourraient être bannis en Europe s’ils ne se conforment pas à la législation. Coup d’Oeil vous propose de découvrir pourquoi Facebook et d’Instagram pourraient être interdits en Europe d’ici la fin d’année 2022.

Interdiction de Facebook et Instagram en Europe : Fake news ou menace réelle ?   

Même si la phrase semble sonner faux, Facebook et Instagram pourront bien évidemment ne plus être fonctionnels en Europe dans les prochaines semaines. En effet, cet état de choses est dû à la décision prise sur les transferts de données. Ce 7 juillet, lors d’une session ordinaire, la commission irlandaise de protection des données a décidé de suspendre tous les transferts de données de la société Méta entre l’Europe et les États-Unis. Il s’agissait de transferts de données non sécurisés selon les enquêtes de la commission irlandaise.

Des premières menaces avaient déjà été émises par l’Irlande en 2020.

Les réseaux sociaux Facebook et Instagram sont les plus utilisés en Europe. Ils appartiennent au groupe Meta qui serait donc doublement pénalisé. En l’absence de ses transferts de données, ces derniers réseaux ne peuvent fonctionner. Pour l’instant, la commission irlandaise a pris une décision provisoire. Un rapport a ensuite été établi et envoyé aux institutions spécialisées comme la CNIL en France.

Marc Zuckerberg avait menacé de son côté de fermer Facebook et Instagram en début d’année.

Les différents organes impliqués disposent donc d’un délai d’un mois pour se prononcer sur cette mesure radicale. Après un mois, si rien n’est fait, il est  très probable que Facebook et Instagram soient indisponibles dans toute l’Europe. Les entreprises Meta ont donc intérêt à bien gérer les négociations.

Des négociations en cours entre les deux parties

L’Irlande reproche notamment le transfert non sécurisé de données concernant les personnes mineures.

Bien avant cette nouvelle, il y a avait un conflit entre le droit européen et le droit américain sur le statut des entreprises comme Meta. Cependant, à ce jour, de nombreuses négociations sont en train d’être menées pour statuer sur un compromis qui arrangerait l’Europe ainsi que META. Cet accord vise bien évidemment à sécuriser les transferts de données. Pour le moment, aucun des deux parties n’est encore arrivé à un stade concret où une loi peut émerger. Ce qui peut être difficile pour les entreprises Meta. L’Europe va t’il poursuivre le bras de fer avec Facebook et Instagram? La commission Européenne devra t’elle interdire les transferts de données pour faire plier META?

Forcer la décision : l’alternative qui s’offre à META

Le mieux pour éviter que Facebook et Instagram ne soient pas indisponibles prochainement, est de faire lever la décision sur le blocage du transfert des données. L’Europe est un grand marché pour Meta, il est important de ne surtout pas la perdre ne serait-ce pour une seule semaine. L’alternative immédiate qui s’offre alors à Meta est de se conformer au droit Européen en apportant des garanties claires sur l’utilisation des données de ses utilisateurs.

Et vous, êtes vous prêt à ne plus utiliser Facebook ou Instagram? Pensez vous que l’Europe bluffe? Venez en discuter dans les commentaires.

Spécialiste du Webmarketing, je m'appelle Eddy et j'ai 34 ans. J'ai suivi une formation plutôt axé sur le marketing et je travaille maintenant dans le digital. Je vous propose de décrypter toute l'actualité du digital en un Coup d'Oeil !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici