L'interactivité de l'outil informatique

Une bonne approche pour débuter en référencement

La longue traîne est un aspect du référencement qui est trop souvent négligé. Pourtant, lorsque cette partie-là du référencement est bien utilisée, cette dernière peut apporter des résultats surprenants. Il n’est plus utile de rechercher des mots clés ultra concurrentiels où il faut se battre durant des mois pour espérer un jour atteindre le top 3 des SERPS de google. Avec la longue traîne, les résultats sont rapides.

Le référencement et la longue traîne

Lorsqu’on débute en référencement, deux options s’offrent à nous. Soit on prend le temps d’apprendre en suivant des formations telles que, par exemple, la formation référencement naturel à Nice, soit on délègue ce travail directement à une agence.

Celles et ceux qui débutent savent que pour pouvoir déléguer cette partie du travail à une agence, il faut posséder un certain budget, ce qui n’est pas offert à tout le monde. Lorsqu’on n’a pas le choix, nous devons donc passer nous-mêmes à l’action. Mais se lancer dans le référencement sans en connaître les bases et les fondements serait irrémédiablement voué à l’échec.

La règle de base pour les débutants qui se lance dans le référencement est de ne pas s’attaquer à un mot clé trop compétitif. Une méthode qui marche extrêmement bien est de viser les mots clés dit de longue traîne. Que faut-il comprendre par-là ? Dans la longue traîne, on inclut les mots clés secondaires qui, à priori, n’apporteront que peu de trafic. Pourtant, mis bout à bout, le nombre de visiteurs apportés sera conséquent, à la condition toutefois de produire du contenu de qualité et en quantité suffisante.

Ne visez pas trop haut !

L’expérience nous montre qu’il est beaucoup plus facile d’être bien classé sur Google avec un mot clé longue traîne composé de plusieurs mots, qu’avec un mot clé principal limité à un seul mot, qui est, de par le fait, beaucoup plus concurrentiel.

Aussi, si vous visiez un mot clé à 50 000 recherches mensuelles exactes, et ne juriez que par cela, il va peut-être vous falloir revoir la stratégie. Avec un mot clé principal de seulement 1 000 recherches mensuelles et ses déclinaisons, il est tout à fait possible de générer un chiffre d’affaire mensuel à trois, voire à quatre chiffres !

Laisser un commentaire