En référencement, la taille des URL est importante. En théorie, la longueur maximale d’une URL est définie par HTTP, bien que certains navigateurs limitent davantage la taille des URL. A combien de caractères est limité une URL ? Quelle est la taille idéale en termes de SEO ?

HTTP et le protocole

D’après la version 1.1 du protocole HTTP, un serveur doit être en mesure de supporter une URL, quelle que soit sa taille à condition qu’elle soit paramétrée avec la méthode GET. Si le serveur n’arrive pas à intégrer une URL en raison de sa longueur trop importante, il doit retourner le code HTTP 414. La nouvelle norme recommande aux logiciels et aux serveurs de pouvoir gérer des URL d’au moins 8000 caractères.

La longueur des URL en fonction des navigateurs

En ce qui concerne les navigateurs, la longueur des URL est différente. La plupart du temps, ils peuvent gérer des longues URL (sauf Internet Explorer). Pour la version 9 et ses précédentes, le nombre de caractères était limité à 2083. Depuis la version 10, Explorer a la capacité de gérer une URL bien plus longue lorsqu’on clique dessus. Toutefois, on peut saisir uniquement 2083 caractères dans la barre d’adresse.

URL et référencement

Pour optimiser leur référencement, de nombreux webmasters ont recours au protocole sitemap. Il consiste à créer un fichier sitemap.xml qui contient la liste des pages indexées sur le site par les robots des moteurs de recherche. Cette méthode permet d’améliorer le référencement d’un site en facilitant le travail des bots. Pour utiliser cette technique, les URL ne doivent pas dépasser les 2048 caractères.

URL réduites : quels avantages ?

On constate que de plus en plus de sites ont des URL courtes. Vous pouvez en effet avoir recours à des réducteurs de liens pour optimiser vos efforts marketing. Ces derniers permettent d’améliorer l’expérience utilisateur car ils sont bien plus lisibles. De plus, un lien concis et clair vous aide à obtenir la confiance des internautes contrairement aux liens longs avec des chiffres.

Puis, l’un des avantages les plus intéressants est la traçabilité des liens. Vous avez donc la possibilité d’évaluer leurs performances pour mieux cibler vos prochaines actions en adaptant votre stratégie marketing. De plus, des URL courtes facilitent le partage sur les réseaux sociaux tels que Twitter. Souvenez-vous qu’un tweet est limité à 280 caractères et qu’il n’est donc pas possible de partager une page ou un article dont l’URL est longue.

Comment réduire les URL ?

Pour réduire vos URL, vous pouvez avoir recours à un réducteur de lien. C’est via un site web ou bien une application que vous y parviendrez. Ce sont ces outils qui vous permettent d’obtenir des services de suivi de clics. C’est ce que proposait le service gratuit de Google, nommé goo.gl qui a cependant rejoint le Google Cemetery et qui est donc fermé.

Aujourd’hui, bien qu’on estime qu’il ne faille pas dépasser les 2000 caractères, la plupart des sites ont des URL qui en font 200 en moyenne. Même si Google ne prend pas forcément en compte la taille de l’URL pour le référencement, il est important d’avoir des URL stables avec des mots-clés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici